27 mai 2006

Nelly Olin vole au secours de de Villepin et de Sarkozy !

En demandant dernièrement aux préfets de faire stopper les actions de déterrage des blaireaux et autres habitants sympathiques de nos bois et campagnes, Nelly Olin a fait une bonne et une mauvaise action.
La bonne action, c'est bien entendu un effort pour la sauvegarde de la biodiversité et la protection des biotopes.
La mauvaise nouvelle, c'est que du coup les blaireaux de Vil pain et Pinot tombent sous la protection des préfets !
Enfin, ils n'avaient peut-être pas besoin de cette attention puisque les potes du 1er Carpocapse
de la République pouvaient toujours aller lui quémander une petite amnistie. Vous savez, celle qu'on réserve aux copains pour service rendu.

2 Comments:

Anonymous Sydney said...

Mais la chasse aux putois reste ouverte !

7:53 PM  
Anonymous Daniel said...

C'est certain, ça pue pour eux pour l'an prochain !

3:37 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home